Online Trading: Le top 3

Actuellement, tout le monde – plus ou moins – peut avoir accès à une plateforme de trading depuis un appareil connecté. C’est avec le développement des technologies, qui a rendu cela accessible, que de plus en plus de gens se mettent à être actifs en bourse et se voient déjà porter des bretelles bi-ton.

Il en découle donc un nombre croissant d’établissements financiers qui offrent la possibilité à leurs clients d’investir en bourse aussi simplement qu’un clic de souris.

Le négoce en ligne connaît une progression sans précèdent. Prenons par exemple la Raiffeisen, qui seulement en 2014, a comptabilisé 136000 transactions boursières via e-banking, alors que les plateformes de trading de PostFinance ou des banques cantonales de Genève et de Zurich rencontrent toutes un succès grandissant. 

Sur le plan des tarifs, le marché suisse de la bourse en ligne est très concurrentiel. La plupart des banques se font une certaine guerre des prix pour attirer les clients vers leurs plateformes de trading, ce qui profite à l’utilisateur final.

Alors si vous aussi vous considérez de vous lancer dans l’Online Trading, voici un petit top 3 des meilleures plateformes en suisse romande.

 

Saxo Bank

Les services

Saxo Bank est spécialisée dans le négoce en ligne. Sa plateforme multi produits permet le négoce en direct des devises, des actions, des fonds indiciels (ETF), des futures, des options et autres dérivés de produits synthétiques comme les CFD (contrats sur différence). Elle est plutôt destinée à l’investisseur intéressé et actif qui souhaite accéder à plusieurs marchés et découvrir différents véhicules de placement.

Sa particularité: la banque danoise offre trois types de plateformes de trading avec les mêmes potentialités pour un seul compte client. La plus ancienne, SaxoTrader, s’installe sur un PC comme un logiciel. Elle recrée les conditions d’une salle de marché en mettant aussi à disposition des informations financières et des graphes. «Elle se situe donc entre un Bloomberg et une véritable plateforme de trading.

Son objectif est de gérer activement un portefeuille sur le web de manière personnalisée tout en composant avec des analyses  techniques», explique André Keller, responsable du front office chez Saxo Bank.

L’outil SaxoWebTrader, plus flexible, s’utilise sur internet pour tous les systèmes d’exploitation cette fois-ci.

Enfin, SaxoMobileTrader propose une solution pour smartphones et tablettes. Le système suscite d’ailleurs un certain engouement puisqu’une hausse de près de 25% d’utilisateurs a été enregistrée depuis peu. En chiffres, la base clientèle de la plateforme est très diversifiée. Elle avoisine les 70 000 abonnés qui sont autant des professionnels (gérants externes) que des institutionnels ou des clients privés. 

Un minimum de 10 000 francs d’investissement est nécessaire pour accéder aux transactions boursières. De plus, le client qui place plus de 100 000 francs en liquide bénéficie du support d’une personne dédiée à son compte.

Les frais 

Ils sont indiqués de manière claire avec une tarification assez simple. Par exemple, l’achat et la vente de titres européens coûtent 0,10% du montant nominal. Pour un gros volume de transactions effectuées sur un compte, la banque peut revoir à la baisse les frais de courtage. Autre particularité, le dépôt n’a pas de frais si le client effectue au moins une opération par semestre.

 

BCV

Les services 

Lancée en 1999, TradeDirect (anciennement e-SIDER) est actif sur 25 des plus gros marchés mondiaux et permet d’acheter des placements notamment de type actions, obligations et warrants. L’accès aux cours sur les marchés SIX Swiss Exchange, SIX Swiss Blue Chip et SIX Scoach est en temps réel. Les cotations sont en différé sur les autres bourses.

Sur le site, il est possible de faire des simulations de portefeuille et de visionner des graphiques interactifs. «Nous offrons aussi des analyses de marché et de titres axées sur les fondamentaux ainsi que des idées d’investissement réalisées par The Screener», relève Fabien Vrignon, responsable de la bourse en ligne de la BCV. Plus de 5000 valeurs sont scannées et analysées au niveau du risque deux  fois par semaine.

Par ailleurs, l’outil Prime Terminal permet de créer sa propre salle de marché à domicile, avec de nombreux outils de personnalisation. Le coût de cette fonctionnalité s’élève à 150 francs par an. TradeDirect compte 8300 clients aujourd’hui et est disponible pour consulter les cours en temps réel sur iPhone, iPad et BlackBerry.

Les frais

La plateforme de la BCV propose des prix détaillés selon une tarification simple. Les frais de courtage démarrent à 6,90 francs l’ordre d’un montant minimum de 750 francs investis sur le marché suisse. Le palier suivant se situe à 17,90 francs l’ordre. On compte 9,90 dollars pour une transaction de moins de 750 francs sur des actifs cotés au NYSE et au Nasdaq.

Concernant le dépôt, les commissions d’administration sont calculées comme suit: 0,1% de la masse sous dépôt (avec un minimum de 40 francs et un maximum de 100 francs), plus 0,1% de la masse des titres non négociables en ligne.

 

Swissquote

Les services  

Le site suisse de trading donne accès à une grande variété de produits. Par exemple, quelque 5000 fonds de placement. Les transactions de devises (forex), les dérivés et structurés y sont aussi accessibles.

«Nos clients sont plutôt des autodidactes. La plateforme permet d’effectuer des simulations et d’accéder aux informations financières et aux analyses d’experts, un peu comme un Bloomberg. Nous répondons aux besoins aussi bien d’un spéculateur que d’un investisseur occasionnel plus classique», explique Marc Bürki, CEO de Swissquote Bank. L’application est disponible sur tous téléphones mobiles et tablettes.

Les frais

La jeune banque présente une tarification simple et transparente. L’idée de ce modèle low cost est de minimiser les intermédiaires dans l’exécution des ordres de bourse pour proposer des prix attractifs, sous forme de pourcentages, par paliers de transaction. Par exemple, l’achat d’actions à la Bourse suisse jusqu’à 500 francs coûte 9 francs. Pour un montant entre 500 et 2000 francs, il coûte 20 francs.

Pour les plus actifs, il existe une formule groupée qui permet d’acheter un certain nombre de transactions. Cette solution offre un prix plus avantageux de 19 francs par ordre. Les frais de dépôt coûtent 0,1% de la valeur des titres, au minimum 50 francs et au maximum 100 francs. 

 

Voici donc les plateformes les plus avantageuses du moment. A vous de voir quelles sont vos préférences et surtout votre niveau de connaissance pour pouvoir commencer de manière la plus efficace possible.

 

Norman Sachs

%d bloggers like this:
Skip to toolbar