Robinhood: La démocratisation de l’accès aux marchés financiers

Robinhood c’est quoi?

Baiju Bhatt et Vladimir Tenev se sont rencontrés il y a 10 ans à Stanford. Ils étaient colocataires et faisaient tous deux un Bachelor en Physique. Après leur diplôme, ils déménagent à New York où ils créent des plates-formes de négociation en ligne pour les plus grandes institutions financières. Mais ils réalisent très vite que ces entreprises de trading électronique ne paient rien pour passer leurs ordres sur le marché. Pourtant ces compagnies facturent l’investisseur lambda jusqu’à 10 dollars par ordre. Les deux amis se lancent un défi et décident alors d’offrir l’avantage convié par le trading électronique à tout le monde. C’est ainsi que leur vient l’idée de Robinhood. Ils quittent New York pour retourner en Californie, où ils créent leur compagnie. Le but: démocratiser l’accès aux marchés financiers. Robinhood est fondée en 2012. C’est une société de courtage d’actions (stock brokerage) qui permet à ses utilisateurs d’acheter des actions et des ETFs cotées sur le marché américain sans commission.

Aujourd’hui, Robinhood compte un peu plus de 30 employés. L’équipe d’ingénieurs travaillant pour Robinhood a de quoi faire rêver: ils viennent de Google, Facebook, Pandora, Caltech, MIT ou encore 13 ingénieurs issus de Stanford. Baiju Bhatt a déclaré en avril dernier: “Nous nous considérons comme une compagnie de technologie dans les services financiers plutôt qu’une compagnie de services financiers focalisée sur la technologie”.

Leurs forces:

Selon les fondateurs, l’ensemble des plateformes de trading électroniques disponibles sont compliquées et n’ont pas un design ergonomique. On y voit beaucoup de graphes, souvent incompréhensibles pour les débutants. En d’autres mots, le novice souhaitant faire du trading est vite découragé. Les ingénieurs de Robinhood ont accordé beaucoup d’importance à la simplicité d’utilisation et d’interface de leur produit, afin de rendre le trading accessible au plus grand nombre. De plus, personne dans ce secteur de trading électronique, n’était passé à une application mobile quand tous les autres domaines avaient déjà effectué la transition: de Flickr à Instagram, de Taxi Dispatch à Uber, de AIM à Whatsapp. Dans cette même logique de transition mobile, Robinhood a remplacé E-trade.

Investing goes Mobile

Une autre force de Robinhood a été la suppression de la valeur minimale pour ouvrir un compte. Ceci a permis d’attirer un public beaucoup plus vaste qui ne souhaite pas mobiliser  5000 ou 2000 dollars pour ouvrir un compte de trading. Baiju Bhatt illustre de façon très pertinente cette realité: imaginez que vous découvriez Amazon pour la première fois, mais que votre premier achat doit valoir 1000 dollars ou plus. Peu de gens sont prêts à mettre une telle somme dans un produit qu’ils ne connaissent pas. Le succès de Robinhood a été plus qu’instantané. Plus d’un million de personnes étaient inscrites sur la liste d’attente du produit, avant même son lancement. Robinhood est sorti sur l’App store d’Apple seulement sur Iphone en décembre 2014. Dès avril 2015, l’application comptait plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs, seulement aux Etats-Unis.

Un marché considérable:

150B + Market

L’image ci-dessus montre que le marché potentiel de Robinhood est prometteur. Les cinq compagnies dominant le marché américain ces dernières années représentent une capitalisation boursière totale de plus de 150 milliards de dollars. Il est important de noter que la moyenne d’âge des utilisateurs de ces plates-formes est au dessus des 45 ans. Robinhood su attirer d’autres générations, connaissant son plus grand succès auprès de la génération Y. A l’opposé aucune des 5 compagnies ci-dessus n’a une base conséquente d’utilisateurs de moins de 40 ans.

Robinhood's Customer Base

De part sa simplicité, Robinhood a réussi à démocratiser l’accès aux marchés financiers, notamment auprès de la génération millenium, potentiellement plus intéressante que la génération précédente, du point de vue capitalisation boursière. Les personnes de 40 ans représentent moins de 10% des utilisateurs de Robinhood.

Leur rentabilité:

Le modèle économique de Robinhood est simple et s’inscrit dans la transparence:

  • En automatisant la plupart des tâches coûteuses que les sociétés de courtage existantes maintiennent comme un vestige de l’ère pré- Internet, Robinhood a su construire une société de courtage efficace bien plus rentable que ses concurrents.
  • En collectant l’intérêt des comptes sur marge pour acheter des titres. De tels comptes sont actuellement testés en version béta et devraient être commercialisés d’ici la fin de l’année.
  • En accumulant les intérêts de l’argent non investi des clients. Il est important de noter que les clients ne sont pas facturés.
  • En tout, Robinhood a soulevé 66 millions dollars ce qui leur a permis de se concentrer sur la construction d’une expérience exceptionnelle plutôt que sur des profits à court terme. Font partie des investisseurs: NEA, Index Ventures, Ribbit Capital, Investissements Vaizra, Google Ventures, Andreessen Horowitz, Social Leverage, le PDG de Box Aaron Levie, le PDG de Path Dave Morin,  Jared Leto, Snoop Dogg, Linkin Park et Nas.

Créer un compte:

Pour ouvrir un compte Robinhood, il faut:

  • avoir 18 ans ou plus
  • avoir un numéro de sécurité sociale valide
  • avoir une adresse résidentielle légale aux États-Unis
  • être un citoyen américain, résident permanent aux États-Unis ou avoir un visa américain valide 

Plateformes:

Robinhood est disponible sur l’App Store pour iPhone, iPad et Apple Watch mais aussi  sur Android sur le Google Play Store.

International:

Robinhood prévoit une expansion internationale dans plusieurs pays dès l’année prochaine. Mais pour cela, il faut effectuer un processus d’approbation réglementaire dans chaque pays. Des listes d’attentes seront mises en place afin d’évaluer l’intérêt international pour Robinhood. Actuellement, la première liste d’attente pour l’Australie est disponible.

Conclusion:

Sans titre2

Cette carte montre que l’utilisation des smartphones a permis à Robinhood de s’étendre rapidement à travers les Etats-Unis. Un succès similaire est à prévoir au niveau international. Dans sa lettre annuelle aux investisseurs, en avril dernier, le PDG de JPMorgan Chase Jamie Dimon a déclaré “Silicon Valley is coming”. Robinhood en est une parfaite illustration: deux jeunes fraichement diplômés, sont en passe de révolutionner le trading en ligne.

 

Marc Zaidan

%d bloggers like this:
Skip to toolbar